prec Thomson AMPLI-TUNER TETRA suiv
 

img

 

Appareil : Amplificateur/Tuner Stéréophonique/Quadriphonique
Date : années 1970
Marque : THOMSON. Il s'agit probablement d'un SANYO (un cousin du DCX3500)
Modèle : Non précisé
Correcteur : graves, aigus, physiologique
Entrées : PU, Magnétophone, Auxilliaire, Microphone
Sorties : 4 ou 2 sorties HP 8 ohms (impédance de sortie minimum par voie : 8 ohms), magnétophone
Puissance : 2x30W (stéréo) ou 4x15W (quadriphonie)
DHT : 1%
Tuner : PO
Tuner FM : 88-108MHz, mono, stéréo ou quadriphonie

 

Décembre 2009. Je me suis encore fait avoir ! J'ai acheté sur e-bay cet amplificateur qui va contribuer à encombrer mon labo. Mais bon... Ce n'est pas tous les jours que l'on trouve un amplificateur français conçu pour cette merveille de la technologie audiophile qu'est la quadriphonie. Vous savez, ce truc que l'on a essayé de nous refourguer dans les années 1970. A l'époque, je n'avais même pas de chaîne HiFi Stéréo. Alors vous pensez. A peine la famille envisageait-elle de s'équiper que tout cela deviendrait bientôt obsolète à cause de la quadriphonie. Celle-ci a fait long feu. Quelques appareils produits, quelques disques édités et pour finir, un échec commercial cuisant. Les causes ? Trop cher, intérêt limité, multiplicité des standards.

Revenons à cet amplificateur. Il est griffé Thomson, dont on connaît l'apport considérable que la société a eu dans la HiFi. Non ? Ah, tiens, je croyais. En fait, il s'agit probablement d'un SANYO, cousin du DCX3500, qui a été francisé (prises, DIN, sérigraphie en français...). Notons que cette francisation a été incomplète : la gamme AM ne comporte que les petites ondes, alors qu'en France, il aurait été plus judicieux de fournir les grandes ondes.

La partie amplification est assurée par 4 modules hybrides STK016 (datasheet disponible ici). Une sorte de fonctionnement en bridge permet d'obtenir 2x30W en stéréo. Sinon, en mode quadriphonie (4x15W), chaque module est dédié à une voie. Pour ceux qui auraient besoin de réparer cet appareil, sachez que le montage est très proche du schéma d'application du STK016.

La fabrication est très propre, que ce soit la partie mécanique ou électronique. Il n'y a pas moins de 11 circuits imprimés :

Avec également un peu de câblage "en l'air" et des torons de câbles pour relier tout cela, l'appareil n'est pas très simple à appréhender. Toutefois, l'accessibilité est correcte.

Sur un tel appareil, vous pouvez avoir des problèmes de circuit imprimés qui se décollent (cet appareil avait une panne au niveau de l'amplificateur pour cette cause), des condensateurs chimiques et des lampes d'éclairage à changer, des commutations encrassées (faux contacts).

Lorsque je l'ai récupéré, une voie de l'amplificateur était HS. Heureusement, il ne s'agissait pas du STK016 car ces composants sont introuvables. Le Tuner fonctionnait correctement en AM mais rien en FM. Après pas mal de week-end à rechercher la cause de la panne, j'ai été obligé de lui substituer un autre module FM (c'est très énervant). Apparemment, plusieurs transistors (dont un FET) étaient HS (pourquoi ?) et les références étaient spécifiques. Il y a des moments où il faut trancher.

Le son est correct pour un appareil de cet époque. L'appareil génère un léger souffle au repos. Une amélioration possible serait de reconditionner la partie préamplificateur qui est d'une grande complexité. Le changement de certains chimiques par des condensateurs plastiques pourrait améliorer les choses. Mais de mon point de vue, le jeu n'en vaut pas la chandelle: il n'est plus envisageable d'utiliser ce genre d'amplificateur aujourd'hui. Le moindre ampli-tuner à 250 ou 300€ a des performances supérieures sur tous les plans. Je me suis contenté de sécuriser la partie amplification de puissance en changeant les condensateurs chimiques car je n'avais pas envie de voir un STK016 dégager pour cause de problème sur cette partie de l'amplificateur.

Il reste que l'appareil est sympathique, avec ses 4 vue-mètres, son grand cadran de recherche de stations, ses indicateurs, son coffret bois et sa masse imposante.

Les photos sont prises avant réparation.

avril 2010

 

Arrière

Intérieur, vue de dessous

Avant, façade démontée

Contrôle qualité

 
prec Thomson AMPLI-TUNER TETRA suiv