prec home dir suiv

GAMMA-SCOUT COMPTEUR GEIGER

img

Appareil : Compteur Geiger Muller
Date : 2000
Marque : Gamma-Scout
Tube : LND712 (http://www.lndinc.com/)

J'ai écrit cette page après la catastrophe de la centrale japonaise de Fukushima. J'avais construit un premier compteur dans les années 1980 sur la base d'un plan d'Elektor. Le problème à l'époque était de se procurer un tube.

J'en avais bien récupéré un sur un ancien compteur de l'armée française mais je n'avais pas les caractéristiques précises. Quant à en acheter un, les premiers modèles coûtaient plus de 150FF. J'en suis resté là jusqu'à ce que vers 2000, je décide d'en acheter un tout fait, beaucoup plus performant que celui que j'avais fabriqué.

Entre autres usages, cet appareil m'a permis de suivre l'évolution de la radioactivité ambiante après le séisme de 2011 au japon. Disons le tout de suite, l'augmentation de la radioactivité a été très faible, mais elle a été mesurable (en moyenne, de environ 0.12µSv/h au lieu de 0,09µSv/h en Bretagne, pendant quelques jours). Et au final, 3 semaines après l'incident, le compteur s'est arrêté de fonctionner. La cause : pile épuisée. La pile a en effet une durée de vie estimée à environ 10 ans. j'avais ce compteur depuis 11 ans....

Du coup, j'en ai profité pour le démonter. La photo ci-dessous vous donne une idée du contenu de l'appareil.

Démontage :

Quelques jours après, cette réparation l'appareil est tombé définitivement en panne. Plus de HT. Du coup, j'ai décidé de faire un autre compteur à base d'Arduino.

Par la suite, j'ai fabriqué d'autres compteurs beaucoup plus performants. Il s'agit des compteurs PC-GM3, PC-GM4, PC-GM5 et PC-GM6. Les schémas et les logiciels de ces compteurs sont disponibles sur ce site. Et si vous vous posez des questions sur les compteurs Geiger-Muller en général, vous pouvez consulter cette page.

Caractéristiques constructeur du Gamma-Scout :

En 2011, il existait des versions plus élaborées de l'appareil (batterie rechargeable, alerte sonore, etc).

Pour plus de précisions sur les caractéristiques de l'appareil, voir  img

Si vous vous posez des questions sur le générateur haute-tension du Gamma-Scout, allez faire un tour sur le site de Jürgen Böhringer et particulièrement, sur cette page qui donne des indications sur son fonctionnement. Pour compléter, cette page donne le chronogramme du générateur.

En deux mots, le générateur semble piloté par un signal PWM du processeur (Texas). Une rétroaction permet de vérifier si la tension est au bon niveau afin d'arrêter ou redémarrer le signal PWM.

Vous trouverez ci-après ma propre analyse du circuit (ancien compteur conçu vers 2000). Elle est très proche de celle de Jürgen Böhringer mais je pense qu'il y a un bug sur la structure de la self ou du transfo.

img

avril 2011-2017

img

Appareil ouvert

img

Caractéristiques du tube

img

Caractéristiques du tube

img

Exemple de mesure à l'époque de Fukushima. A noter une abération non représentée ici :
le 18/03/2011 à 20:30, une activité en µSv multipliée par 5 pendant une heure.