img

Infocartes

 

Vous trouverez ci après quelques infocartes Elektor et autres sur les thèmes suivants

Alimentation (redressement, régulation, fusibles, accus...)

Le redressement, l'antiparasitage des alimentations
Ponts de diodes
Techniques de régulation
Régulateurs D, DP, IP et DIP
Applications du 723 (régulateur de tension)
Applications des 78xx, 79xx, LM323, LM317, L200, LM340
Diodes zener, types et caractéristiques
Fusibles sous verre, types, marquage et caractéristiques. Un document récent beaucoup plus complet et très intéressant sur les fusibles (et bien d'autres choses)  est disponible sur le site de SOCOMEC (http://www.socomec.fr/Accueil_fr.html). Le document au format pdf.
Piles/accus, éléments primaires, boitiers, accus CdNi.

Filtres

Filtres  passifs RC1/2 (bessel, Butterworth)
Filtres actifs RC1/2 (bessel, Butterworth) 

Adaptation impédance et atténuateurs

Adaptation impédance
Atténuateurs

Technologie (marquage composants...)

Marquage des composants (Fairchild, Texas Instrument, Intersil, Motorola, National Semiconductor, Mostek, NEC, Signetics, Synertek, Fujitsu, AMD, General Instrument, Hitachi, Intel). Attention, ça date un peu !
Marquage des semi-conducteurs européens
Refroidissement des semiconducteurs
Relais
Connecteurs

Communication-Téléphonie

Schéma de principe d'un téléphone à cadran électromécanique
Codage,ASCII, Morse, Codes BCD divers et codes fréquentiels, CCITT (2, 342, 476)
RS232/V24
Bandes radio-diffusion

Physique

Lumière
Solaire
Thermo-électricité
Modulation
Effet de peau, câble de Litz
Rapports courant/puissance/tension amplificateurs

Télévision

Normes TV

Logique

Opération logiques et circuits logiques
  

 

 img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

 img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

 img

 img

img

 img

 

img

img

img

img

Téléphone à cadran, schémas de principe

Un téléphone à cadran ancien modèle se compose d'un microphone, d'un haut parleur en série, d'un interrupteur actionné par le combiné, d'un cadran, d'une sonnerie et d'un condensateur. Il est relié à la ligne téléphonique qui fournit une tension continue de 48V lorsqu'il n'y a pas de signal.

img

Au repos (combiné accroché) : aucun courant ne circule, le condensateur s'opposant au passage du courant continu.

Sonnerie (combiné accroché) : passage d'un courant alternatif d'environ 80V. Le combiné étant accroché, le signal passe par le condensateur et actionne la sonnerie.

Décrochage : le signal passe par le haut parleur et le microphone.

Numérotation : le cadran fournit des impulsions continues en ouvrant et fermant la ligne n fois, n étant le chiffre composé.

Schéma ci-dessous : branchement de deux téléphones.

img

Pour être honnête, je ne sais pas si ce schéma vient de moi ou d'un collègue. Je l'ai récupéré sur une fiche cartonnée que j'avais faite au début des années 1980. Légende :

  • Les résistances des relais sont de 600 ohms. Tension de service de 48V.
  • R1 >> 600 ohms. Détermine la durée de la sonnerie.
  • P1 détermine la durée du temps mort. quelques centaine d'ohms.
  • 48Vdc = tension continue de 48V
  • 48VACp = phase d'une tension alternative de 48V (20 à 40Hz).
  • 48VACn = neutre de la tension alternative VACp.

Le principe est le suivant :

    Au repos (combinés raccroché), R3 est au repos, on a 48Vdc au point A. Aucun courant ne circule puisqu'il y a un condensateur en série sur les lignes de chaque combiné.

    Supposons que l'on décroche le combiné 1. Un courant continu va circuler entre le point A et la masse via le combiné 1 (à travers les transfos du HP et du micro). Le relais R1 est alors alimenté. Le 48Vdc est alors appliqué au relais R3 via la constante de temps P1-C3. Lorsque la tension et suffisante, le relais R3 est actionné. Le courant continu est alors coupé en A alors que le courant alternatif est injecté en B1 et B2.

    Sur le combiné 1 (décroché), on entend la sonnerie sur le HP. Sur le combiné 2, la sonnerie sonne.

    Pendant ce temps, le relais R1 va repasser au repos puisque le continu n'est plus présent. Le relais R3 n'est plus alimenté que par le condensateur (et R1) qui se décharge dans sa bobine.

    Lorsqu'il repasse au repos, le cycle recommence.

    Lorsque le combiné 2 décroche et que le relais R3 repasse au repos, le courant alternatif est coupé, le courant continu est remis. Les relais R1 et R2 sont en position travail. Lorsque ces deux relais sont dans cette position, le relais R3 n'est plus alimenté. Les deux téléphones sont en communication.

    Schéma et explication donnés sous toute réserve !

img

 Autre schéma du S63 trouvé sur un forum

img

img