img

ALIBICORD REPONDEUR TELEPHONIQUE

Alois Zettler

Répondeur / enregistreur des années 1970.
Origine, Allemagne.
Marque, Alois Zettler gmbh.
Particularités : système électromécanique utilisant des disques et des tambours magnétiques.

img

Je trouve cet appareil tout à fait représentatif de la technologie à l'"allemande". Qu'est-ce qu'un répondeur téléphonique ? Un petit microcontrôleur pour gérer les signaux et un interface utilisateur minimaliste, une mémorisation de la voie numérisée dans une flash, quelques boutons, bref, pas grand chose. Sauf qu'il fut une époque où on n'avait pas de microcontrôleur, de flash, de systèmes simples de numérisation, etc. (si, si, je n'invente pas).

Bon, alors, comment faisait-on ? Si vous êtes un allemand normalement constitué, vous allez créer l'usine à gaz décrite ci-dessous.

Tentons de faire une petite spécification de besoin d'un tel appareil et voyons comment on peut y répondre avec les moyens de l'époque :

D'un point de vue mécanique, c'est assez épique. Comme un moteur, c'est cher et c'est gros, tout le fonctionnement repose sur un seul gros moteur et des jeux de cames, de pignons, d'électro-aimants, etc. permettent le fonctionnement de l'automate. Et en plus, ça fonctionnait et ça fonctionne toujours. Convaincus par la Panzer division en action ?

Vous trouverez le schéma de la platine électronique sur ce site www.technikschrott.de/Alibicord.htm ainsi que le mode d'emploi en allemand.

J'ai numérisé le mode d'emploi en français.

img

img

img

img

sommaire