prec home dir suiv

REVOX MAGNETOPHONE A77

Revox A77, vue générale
La photo vient du site Auctionet.com. j'en voulais une belle pour illustrer cette page, plus belle que ce que je pouvais faire.

Années : 1967 à 1977
Bande passante 9,6cm/s : 30 Hz – 16 kHz +2/-3 dB
Bande passante 19 cm/s: 30 Hz – 20 kHz +2/-3 dB
Electronique: 54 Transistors, 32 Diodes, 4 redresseurs silicium, 1 photo résistance, 4 Relais
Poids: 15kg

Préambule

Les schémas électroniques se trouvaient sur le site http://www.aucase.com/ en 2000. Comme ils ont disparu du site, j'ai mis une copie ici.

Depuis 2000, le Service manual est facilement accessible. Vous le trouverez sur www.studerundrevox.de. J'ai aussi mis une [Archive] sur mon site au cas où.

La fabrication est superbe. Voila ce que l'on pouvait lire sur le site cité précédemment en 2000 :

"Est-il bien utile de décrire le REVOX A77 ? Il y a 25 ans, chaque studio d'enregistrement en contenait deux ou trois ; pour faire des copies ou pour générer des échos ou retarder le signal envoyé aux réverbérations à plaque ou ressorts.

Plusieurs accessoires sont apparus au fur et à mesure : des plateaux et noyaux CCIR ou NAB et un kit pour utiliser des boucles de bande magnétique. Il est ensuite sorti un modèle 38 et 19 cm/s CCIR, généralisé dans les studios et, bien sûr, le plus intéressant.

Il existe un modèle 4 pistes stéréo (1/4 de piste) et un modèle Dolby B ; à éviter tous les deux ! Pour notre usage, le modèle 19-38 est le seul intéressant.

Il faut d'ailleurs faire remarquer que le Revox A77 est un "bipiste" et non pas une vraie machine stéréo (la différence se situe dans la largeur précise de chaque piste et la distance entre ces pistes). Il en est de même, et c'est là que des problèmes peuvent se poser, pour la tête d'effacement qui est bipiste et non pas monopiste ; une petite bande centrale n'est donc pas effacée et des bruits sourds indésirables peuvent apparaître lors de l'utilisation d'une bande déjà enregistrée ou magnétisée par un champ continu." 

Restauration et entretien de l'électronique

Si la fabrication est superbe, il n'en demeure pas moins que la partie électronique peut se dégrader. Je préconise de faire une grande révision au moins tous les 50 ans.

Sur le modèle dont je dispose, (et donc probablement, sur pas mal de modèles. Le mien date de 1974), il y a au moins une série de composants à changer systématiquement : les résistance ajustables.

Leur qualité de fabrication est très médiocre et avec le temps, le curseur s'oxyde et casse. Le résultat peut être catastrophique pour le reste de l'électronique.

Vous ne trouverez probablement pas de modèles équivalents et il vous faudra adapter les modèles existants lors du changement. Un conseil : si le curseur est toujours en place, mesurez la résistance au point milieu afin de positionner les nouveaux ajustables avec les mêmes valeurs. Cela vous évitera quelques réglages compliqués.

Les autres composants qu'il faut changer sont les condensateurs chimiques. Je ne suis pas un fanatique de leur changement systématique mais dans le cas présent, j'ai eu une mauvaise surprise suite à une mise sous tension après quelques années de non fonctionnement.

En appuyant sur la touche Start, j'ai entendu un "paf" caractéristique suivi d'une fumée s'échappant de l'appareil. Après démontage, surprise, il ne s'agissait pas d'un condensateur chimique mais d'un condensateur MKT de 0,47µF 150V. Quel rapport avec les condensateurs chimiques ? Disons que lorsque ce type de condensateur très fiable éclate, il est temps de s'intéresser aux autres condensateurs, et en particulier, aux chimiques.

Et sur les 4 condensateurs de 0,47µF de l'appareil, un autre avait son enveloppe fendue mais n'avait pas encore rendu l'âme. Quand aux deux autres, l'intérieur (l'enveloppe est transparente sur ces modèles) laissaient voir un début de réaction sur les électrodes.

Concernant les condensateurs chimiques, certains semblaient visuellement douteux. J’ai donc décidé de tous les changer. Je ne les ai pas tous vérifié mais dans le lot, un était en court-circuit et une bonne moitié avaient des caractéristiques en dehors des tolérances.

La plupart des condensateurs chimiques sont des modèles axiaux. Si vous en trouvez des neufs, tant mieux. Mais attention aux surprises : j'ai acheté des condensateurs axiaux chez un revendeur français. Je les ai trouvé bien gros pour des neufs. De fait, c'étaient des NOS (New old stock) mais ce n'était pas indiqué sur le site. Il s'est avéré qu'un était en court-circuit. Je ne m'en suis aperçu que lors des tests. Le résultat a été la destruction de 2 transistors (type BC548). J'ai tout changé en mettant des radiaux neufs.

Changez également les condensateurs au tantale. Sur le mien, pas moins de 5 condensateurs étaient hors-services et d'autres avaient des caractéristiques très mauvaises. Cela se traduisait par un son très atténué dans les aigus sur une voie et une autre qui ne fonctionnait plus.

Il y a pas mal de 3,3µF (prenez des 35V), quelques 10µF (16V), quelques 1µF et quelques 47µF.

A noter que vous pouvez avantageusement remplacer les condensateurs au tantale par des condensateurs à diélectrique plastique. Seul inconvénient, au dela de quelque µF, vous aurez éventuellement un problème de place.

Vous pouvez aussi les remplacer par des chimiques électrolytiques s'il y a la place. J'ai lu quelque part que sur les derniers modèles de REVOX, les tantales avaient laissé la place à des électrolytiques.

Si la vitesse de défilement n’est pas constante, il faut soupçonner en premier lieu le galet (à nettoyer ou à changer) et la pression sur l’axe du cabestan. La documentation indique comment effectuer le réglage. Si malgré tout, la vitesse reste variable, je vous conseille de changer les condensateurs de 3,5 et 4,3µF. Attention : il s'agit de condensateurs de démarrage et de fonctionnement. Ils sont donc alimentés en permanence et doivent être prévus pour. Soyez au plus proche des valeurs de la documentation (pour le 4,3µF, vous pouvez mettre un 4,5µF plus facile à trouver). Par contre, je ne pense pas utile de mettre certains condensateurs « spécial Revox » vendus au prix du caviar.

Dans mon cas, ça a réglé le problème. Si toutes ces vérifications ne donnent rien, il faudra alors s'intéresser à la carte de régulation de vitesse ce qui est une autre affaire.

C'est un classique sur les magnétophones à bandes mais on ne le répètera jamais assez : pensez à nettoyer et à démagnétiser les différentes têtes (effacement, enregistrement et lecture).

Démontage des cartes électroniques

Plusierus circuits imprimés sont montés sur connecteur et ne présentent pas de difficultés particulières pour leur démontage. D'autres sont beaucoup plus difficiles d'accès.

Fond de panier

Le fond de panier qui maintient les connecteurs est fixé par un ensemble de vis au châssis. Mais surtout, il y a aussi beaucoup de câbles qui arrivent. Donc, soit vous êtes obligé de démonter pour changer un composant, soit vous soudez le nouveau composant sur les connexions de l'ancien que vous aures coupé à ras. C'est ce que je préconise pour les condensateurs chimiques coaxiaux présents sur cette carte.

Si toutefois vous souhaitez changer d'autres composants (par exemple, les deux tantales), alors, il vous faudra tout retirer et c'est assez pénible. Je décris la façon de procéder de mémoire car je n'ai pas fait de photos :

A ce stade, vous devez pouvoir retirer l'ensemble composé du fond de panier, de la carte qui supporte les vues-mètres et du châssis qui supporte le tout. Ce dernier peut-être ôté ce qui permet l'accès à la face arrière du fond de panier. Changez tous les condensateurs chimiques (électrolytiques et tantales) et profitez en pour nettoyer et lubrifier les parties mobiles.

Autres cartes

Les autres cartes sont vissées sur différentes parties du châssis.

La première à démonter est celle qui comporte les 3 gros relais de commande des moteurs (1.077.330). Elle est tenue via le sélecteur à touches sur le châssis en face avant. Pour y accéder, il faut d'abord retirer le cache plastique où arrivent les différentes commandes (potentiomètres, sélecteurs à touche, etc.). Il faut ensuite dévisser le support des touches du sélecteur. Ceci fait, on peut dévisser le support plastique qui comporte les contacteurs du sélecteur (play, rec, etc.). Ce support est lui même solidaire de la carte électronique comportant les relais et les fameux condensateurs de 0,47µF. La carte peut ensuite être en partie sortie du châssis : les fils sont assez long pour qu'on puisse le faire et intervenir dessus. Changez C111 de 500µF et les 3 condensateurs de 0,47µF 150V.

Revox A77, intérieur

Les deux autres cartes à considérer sont celles qui se trouvent autour du transformateur.

L'une d'elle (1.077.540) comporte l'alimentation et les connecteurs pour les cartes de l'amplificateur (optionnel). Profitez en pour changer les condensateurs chimiques de filtrage... Si vous êtes motivés... C'est l'erreur de conception de l'appareil. Une des vis qui fixe le circuit-imprimé est inaccessible. Pour y accéder, j'ai démonté la plaque en alu qui supporte les freins et un moteur. On peut aussi envisager de démonter le transformateur mais c'est plus risqué.

Revox A77, intérieur

J'ai mis les deux condensateurs de filtrage l'un sur l'autre.

Revox A77, intérieur

L'autre (1.077.725) est la régulation de vitesse et comporte un condensateur 0,47µF 150V à changer ainsi que quelques chimiques, à changer également. Il y a également un ajustable (1kohms) à changer impérativement. Elle est tenue par 3 vis sur le corps du transformateur. On ne peut y accéder que si la carte comportant les relais a été otée. Il faut également retirer les différents fils de connexion pour pouvoir travailler à l'aise.

Réglages

Pour une fois qu'il y a une documentation bien faite, profitez en pour refaire les réglages. Pour cela, il vous faudra :

D'autres appareils peuvent être utiles :

Enfin, il faut une bande de test. Je n'en avais pas donc je n'ai pas pu faire certains réglages autrement qu'au jugé... Et bien sur, il faut une bande de bonne qualité pour faire les tests d'enregistrement.

Le test et le réglage de la vitesse du moteur de lecture ne pose pas de problème particulier. Pour ma part, le réglage d'usine n'avait pas bougé. On peut utiliser le fréquencemètre ou l'oscilloscope.

Pour les autres tests, je vous laisse voir la documentation. C'est assez fastidieux et long (la première fois je suppose) mais on y arrive...

2002 - 2021

Quelques photos

Revox A77, extérieur 1

Revox A77, extérieur 2

Revox A77, intérieur
Avant changement des condensateurs

Revox A77, extérieur 3

sommaire